CINECITOYEN-NC

mardi 3 décembre 2013

Points saillants du débat sur la Dette



       Résumé du Débat après projection sur la Dette Publique

«  Ne nous prenons plus la Dette ! »

         Ciné Citoyen NC, 26 novembre 2013 



Préalable :                              
Des participants ont cité des ouvrages, des sites, un reportage sur les Grandes Crises ;  il est proposé d'envoyer ces références à c6toyen@gmail.com ; une sélection sera mise sur le blog
afin de prolonger infos et réflexions, sans polémiques partisanes.
Merci !


Une spectatrice a compris ..
pourquoi sa Banque n'a pas voulu lui ouvrir un Compte Epargne !

Des critiques sur :

à Rocard, qui dénonce  aujourd'hui  la loi de 1973,  à l'origine de l'endettement actuel de l'Etat, mais il n'a rien fait pour l'abroger quand il était 1er Ministre. Au contraire, il l'a entérinée.

à L'Allemagne, qui s'en sort économiquement mieux que les autres pays de l'UE ; mais c'est aux dépens de ses salariés sous - payés ( 1,80 Euros de l'heure ) : ce sont les gens ordinaires qui paient la dette de leur pays

à La censure quasi permanente des grands médias grace aux « nouveaux chiens de garde » sur les véritables causes  de la Dette Publique. Le Débat Citoyen, fondamental en Démocratie, doit être mis en place. La plupart des citoyens ne sont même pas informés de cette situation.

àLes « apatrides » du Capital international, véritables Maitres du Monde.

à «  Les assassins financiers »  appuyés par le  FMI ont ruiné les Pays en voie de dévelop- pement en les faisant se surendetter , et en épuisant leurs richesses naturelles .

à Les banques exercent mal leur mission: faciliter le rapport entre ceux qui ont besoin d’argent et ceux qui en ont (trop) à placer. Elles devraient prêter à un taux convenable.
Elles exercent sur les autorités un chantage permanent : menace de prêter moins si on les oblige à mieux capitaliser ( réserves fractionnaires) ou à faire moins de profits.

Autres remarques
Décisions du dernier G20 de St Pétersbourg contre les Paradis Fiscaux , mais elles ne seront appliquées que dans quelques années...
L'inflation pénalise surtout les grandes fortunes , pas les petites gens .

  Des propositions pour en sortir :

 - Faire voter une loi pour séparer effectivement Banques de dépôts et Banques d’affaires
sans sortir de l' UE ;  selon l'article 50 de la Constitution de l’UE, faut il l’accord unanime des  pays  membres pour quitter l’Union ? (après vérification : NON )

-  Brandir la menace du défaut de paiement pour obtenir «  quelque  chose » ;  On peut garder      l'Euro et ne pas payer la Dette .

-    Selon l'économiste Fr. Asselineau , l'Euro est « intenable » et condamné à terme : il faut prendre les devants, pour se sortir de cette Dette qui va nous broyer .

- Repenser la Démocratie,  réécrire une Constitution, réguler les Banques .

- Sortir de l'UE et redonner à la Banque Centrale sa place pour pouvoir reprêter à l'Etat et aux
   collectivités locales sans intérêt.

 -  Faire défaut à la Dette et réguler les Marchés financiers .

  - Modifier l'article 3 de la Constitution car actuellement on ne peut révoquer les  élus qui ne             tiennent pas leurs promesses . C’est possible.

  - La création d'une «  monnaie locale » complémentaire pour sortir de l'Euro, sous contrôle   
      citoyen : 1 Franc = 1 Euro . La masse monétaire est stockée en épargne .


Certains ont mis en parallèle l'Islande et  la Nouvelle Calédonie : deux petites îles, de 300 000 habitants ; montant de la Dette NC ? solutionner leur dette après un débat démocratique.
Sujet à inscrire aux débats lors des échéances électorales de 2014.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire